Premier bilan du streaming musical en bibliothèques publiques

 - by Xavier Galaup

Musicovore, groupe Facebook de passionnés de musique (CC http://www.flickr.com/photos/rmoris/)

Après 5 mois d’expérimentation qui comprennent deux mois d’été plus calmes, notamment pour mettre en valeur ce nouveau service auprès de nos auditeurs, voici un premier bilan de l’expérimentation UMMA (Univers Musical des Médiathèques Alsaciennes) d’écoute en ligne (streaming) en partenariat avec musicMe proposé aux lecteurs des 4 structures différentes: la ville du Mulhouse, la communauté urbaine de Strasbourg, les BDP du Bas-Rhin (BDBR) et du Haut-Rhin (MD68). Cette expérience a bénéficié du soutien du Ministère de la Culture dans le cadre de son appel à projet culturel numérique innovant. L’ensemble des projets retenus sont présentés sur le site Culture Labs.

Depuis le mois de Mai, deux sites principaux sont ouverts au niveau des deux BDP: médiason67 et calice68. Le site de Mulhouse devrait ouvrir en décembre et celui de Strasbourg début 2011.

Avec presque 300 inscrits sur les deux sites, 36 radios créées et 1500 Euros de coût lié à la consommation, je peux déjà dire que l’expérience est réussie au-delà des objectifs fixés au départ à savoir réussir à attirer un public significatif, maîtriser les budgets et s’approprier la plate-forme pour la médiation numérique. La collaboration avec musicMe est très bonne même si en utilisateur exigeant nous aurions aimés quelques évolutions plus rapidement. D’un autre coté, musicMe a développé la possibilité de personnaliser les albums à la Une et dans tous les genres musicaux ainsi que de modifier le contenu de certaines parties du site. Ce qui n’était pas prévu dans le cahier des charges initial… Rappelons que nous avons à faire à une petite entreprise d’une douzaine de personnes gérant plusieurs marchés en même temps…

J’attends maintenant avec impatience l’ouverture des deux autres sites pour voir l’écho auprès du public et les réflexions apportées par d’autres expérimentateurs.

Fort de ces premiers mois, musicMe prépare et ajuste pour 2011 son offre aux bibliothèques. Nous vous tiendrons au courant.

Je vous laisse découvrir ci-après un bilan plus détaillé.

Eléments de bilan de l’expérimentation du streaming en Alsace

Les fonctionnalités existantes sont les suivantes:

  • Ecoute d’extrait pour tous en naviguant dans le sous-domaine sans être inscrits.
  • Ecoute intégrale pour les inscrits (pour les morceaux autorisés par les ayants-droits) ainsi que l’ensemble des fonctionnalités existant sur la plateforme tout public de musicMe sauf le téléchargement bien sûr…
  • Plusieurs canaux radios personnalisées. Il ne s’agit pas de radios au sens strict mais de grandes playlists partagées. Ici les utilisateurs ne peuvent pas zapper d’un morceau à l’autre mais comme le modèle s’approche d’une vraie radio, nous payons un forfait annuel quelque soit le nombre de radios et quelque soit le nombre d’écoute. C’est aussi un excellent moyen de faire de la médiation numérique
  • Personnalisation et éditorialisation des unes et de certaines rubriques
  • Formulaire d’inscription avec validation dans la partie administration

Les fonctionnalités de la partie administration sont les suivantes:

  • Gestions des adhérents : gestions des demandes, gestion des comptes et différents paramètres. Possibilité de définir lors de l’inscription ou ultérieurement le nombre d’écoutes, soit illimité soit sur l’année de validité du compte  soit par forfait annuel (par exemple 1200 pour une moyenne de 100 écoutes par mois).
  • Statistiques par bibliothèque ou par sous-domaine pour les inscrits, les streams, l’écoute de radio, les extraits et les vidéos.
  • Gestion des radios : création de la radio à partir d’une playlist personnelle ou partagée, activation et désactivation des radios. Les radios créées restent en archive afin de pouvoir le remettre en ligne plus tard.

Pour les radios, nous avons 16 radios créées pour calice68 dont 4 collaboratives depuis mai 2010 et 20 radios créées sur Médiason67 dont 6 radios communes et 1 radio pour chacune des 4 médiathèques et une radio BDBR.

Nous approchons 250 inscrits sur calice68 dont 162 pour la MD68 avec une moyenne de 2 à 5 inscription par semaine en vitesse de croisière. Une campagne par email auprès des lecteurs du médiabus a permis d’inscrire une centaine d’usagers en quinze jours. Il y a un peu plus de 40 inscrits sur médiason67 qui dans cette phase expérimentale et pour des raisons budgétaires à davantage porter son effort sur des webradios qui sont très écoutées.

L’API (application intégrant l’écoute d’extrait dans les catalogues) n’est pas encore intégrée dans calice68 et en attente de l’ouverture du service à Strasbourg.

Sous l’impulsion de Mulhouse, la collaboration entre les bibliothèques et musicMe a permis de faire évoluer le contrat type de musicMe vers un modèle adapté aux collectivités locales.

En ce qui concerne les consommations, musicMe a aussi pris en compte la fonctionnement des collectivités qui paient leur facture service fait. Les consommations nous ont coûtées pour l’instant 1455 Euros depuis mai 2010.

Outre les articles dans la presse régionale et la presse institutionnelle, un reportage sur France 3 Alsace et des informations sur nos sites internet respectif, les deux moyens les plus efficaces pour toucher le public furent la campagne de courriers électronique et les marques-pages.

Related Posts with Thumbnails

Leave a comment

Get Adobe Flash player
%d blogueurs aiment cette page :